• Cordonnier Audrey

Diagnostic littéraire sur : Biographie de la faim

Mis à jour : 19 nov. 2019


«Biographie de la faim» d'Amélie Nothomb - Blog littéraire – Bibliothérapia

Ce livre soulage les préjudices de l'enfance et surtout, de sa disparition.

Synopsis (en 3 phrases) : Amélie Nothomb nous livre ses souvenirs d'enfance. De son déménagement du Japon, son pays de cœur, à la souffrance de grandir en passant bien évidemment par sa relation avec la nourriture... l'auteure se dévoile et raconte son histoire.

Critique : C'est un amour étrange que je voue à la plume d'Amélie Nothomb. Un amour passionnel, enivrant pour certains de ses livres, comme "Mercure" ou "Acide sulfurique" ou alors un amour platonique, cordial, comme pour "le sabotage amoureux"...

Oui, je préfère ses romans fictionnels à ses romans dit autobiographiques. Non pas que sa vie ne soit pas intéressante, loin de là, mais il m'est très difficile de m'identifier à son histoire. Sûrement parce que la limite est mince, entre l'authenticité de ses souvenirs et des faits romancés. Sa plume inimitable et son univers bien particulier dévoile ici, une enfance valsant entre amertume et allégresse, suivie d'une adolescence douloureuse...

Amélie Nothomb est une auteure à part, marginale comme dirait certains, et ses livres «autobiographiques» sont des témoins de son écriture fantasmagorique. Pour autant, je n'en suis pas friande sauf pour "Métaphysique des tubes", l'exception qui confirme la règle. Pour cette lecture, j'ai préféré le début, là où l'auteure nous explique la «faim», sous toutes ses formes, qui la tenaillait enfant. Cette «faim» qu'elle perd peu à peu en grandissant ; allant jusqu'à son total contraire, l'anorexie. Un triste et joli parallèle quand on y songe. Enfant, la curiosité est une seconde nature, nous avons faim de découvrir le monde qui nous entoure. Puis en grandissant, on découvre la réalité des choses et on perd l'appétit d'apprendre, d'observer...

Puis s'ensuit l'évocation de ses nombreux déménagements et souvenirs. Dans ce livre, l'auteure nous livre ses souffrances concernant le changement de l'adolescence qu'il soit corporel ou psychique ainsi que sur l'acceptation de ce nouveau moi.

Somme toute, un livre intéressant sur des sujets sombres, mais pour le coup, je suis restée sur ma faim.

«J'aurais tant voulu être cela : une chose sans détermination, libre de voler n'importe où. Au lieu de quoi j'étais enfermée dans un corps hostile et malade et dans un esprit obsédé par la destruction.»

Note : 3/5

9 vues

©2019 by Cordonnier Audrey.
Proudly created with Wix.com