• Cordonnier Audrey

Diagnostic littéraire sur : L'héritage de Tata Lucie


«L'héritage de Tata Lucie» de Philippe Saimbert - Blog littéraire – Bibliothérapia

Ce livre cicatrise les petites plaies des liens familiaux qui s'étiolent au fil des années.


Synopsis (en 3 phrases) :

Les membres de la famille de Tata Lucie se retrouve chez le notaire pour parler héritage. Considérée comme une emmerdeuse de son vivant, elle le restera même dans la tombe puisque pour acquérir ses biens, il faudra à sa famille résoudre une énigme.


Critique :

Il m'arrive, et assez souvent en été, saison de farniente oblige, d'apprécier des lectures un peu plus légères que d'habitude. Des lectures qui se lisent toutes seules sans prise de tête.Ici, la quatrième de couverture m'avait l'air plutôt sympathique et j'avais bien envie de découvrir ce que Tata Lucie avait concocté pour sa famille.

Le début était plutôt prometteur, mais j'ai assez vite déchanté. Il n'y a pas vraiment de rebondissements, quelques pincées d'humour, mais sans plus... J'attends pourtant d'un livre humoristique à ce qu'il me décroche au minima quelques francs sourires entre deux pages. Le dénouement est bien facile et trop prévisible alors que je m'attendais presque à ce que Tata Lucie ne soit pas morte et qu'elle leur ai concocté une belle farce... Idée farfelue certes mais il y avait matière.

Bref, les personnages sont grotesques en tout point, vulgaires et clairement imbuvables. Il est totalement impossible de s'y attacher. C'est peut-être d'ailleurs voulu par l'auteur, et si c'est bien le cas, c'est grandement réussi ! L'unique personnage intéressant est celui de Tata Lucie. Personnage moderne, libre et qui a vécu sa vie en se foutant des «qu'en-dira-t-on». Quelques scènes étaient vraiment déplaisantes et elles ont fait émerger des sujets sensibles : maltraitance animale, misogynie...

Désolée, mais même sous couvert de l'humour, il y a des sujets qui restent sensibles. Bref, une lecture dont j'aurai pu largement me passer, un vaudeville sans grand intérêt et plutôt raté. Next !


«Il y a des baisers qui enchaînent pour la vie. Et au temps des baisers peut alors succéder celui des regrets mais alors il est trop tard pour faire machine arrière... Trop tard.»


Note : 2/5

©2019 by Cordonnier Audrey.
Proudly created with Wix.com