©2019 by Cordonnier Audrey.
Proudly created with Wix.com

  • Cordonnier Audrey

Diagnostic littéraire sur : La Fille de l'Eau (Tome 1)

Mis à jour : janv 20


«La Fille de l'Eau» (tome 1) d'Aidan Fox - Blog littéraire – Bibliothérapia

Ce livre soigne en réhydratant, page après page, l'imaginaire desséché des lecteurs.

Synopsis (en 3 phrases) : La Coupe des Sept Principautés est une course folle aux nombreux dangers. Naëli et Joan y participent, avantagés par le pouvoir d'hydromancie de la jeune fille. De mystérieuses disparitions font rage au sein de la course, cette dernière prend alors une tout autre dimension pour Naëli et son équipe.

Critique : Plutôt friande de l'univers Steampunk, je ne pouvais qu'aimer l'univers de cette saga. Pour ceux qui ne connaissent pas ce courant essentiellement littéraire, le Steampunk est un mélange de fantasy et de science-fiction qui se déroule à une époque victorienne futuriste. Je conçois que le trip «cuivre-éther-mécanique» n'intéresse pas tout le monde, mais justement la force de «La Fille de L'eau» est que le Steampunk est présent avec parcimonie. Du coup, les amoureux de mécaniques victoriennes seront conquis par la Coupe des Sept Principautés et ses incroyables machines, tandis que les admirateurs de fantastique seront séduit par l'intrigue sur la magie de l'eau : l'hydromancie. D'autant plus que la plume de l'auteur est très fluide et agréable, on se plonge rapidement et facilement dans l'aventure.

Le parallèle entre les intrigues est bien construit, on se passionne autant pour le déroulement de la course que pour le mystère autour des Maîtres de l'Eau. Au fur et à mesure que la course avance, on découvre les différentes principautés, leurs peuples et leurs paysages. Tout ceci est d'ailleurs très travaillé par l'auteur, grâce à son récit détaillé ou encore à ses cartes illustrées, ce qui facilite grandement notre imaginaire.

Cette course n'est pas qu'un événement sportif, mais aussi un véritable voyage mêlant quête de soi et enquête. Naëli découvre peu à peu qui elle est, et l'origine du pouvoir dont elle est dotée, tout en devant percer le mystère du complot contre les hydromanciens. Son personnage est d'ailleurs très touchant, cette jeune fille aux cheveux bleus, fragile et intrépide à la fois, qui deviendra sûrement une immense héroïne au fil des tomes.

Pour résumé, ce premier tome est une très jolie découverte ! J'ai la chance d'avoir déjà le second en ma possession et il ne devrait pas tarder à sortir de ma pile-à-lire.

«Aujourd'hui, la magie bleue disparaît à grands pas. Les derniers hydromanciens sont vus comme des curiosités, et leur pouvoir comme un amusement. L'histoire a été réécrite par les dirigeants, et nos ancêtres ont été oubliés. La culture a dévoré la nature, et les magiciens sont devenus légendes.»

Note : 4/5

25 vues