• Cordonnier Audrey

Diagnostic littéraire sur : La part des anges


«La part des anges» de Bruno Combes - Blog littéraire – Service Presse – Bibliothérapia

Ce livre peut guérir les traumatismes liés au deuil d'un passé douloureux.


Date Parution : 4 juin 2020


Merci à la maison d'éditions Michel Lafon de m'avoir permis de découvrir en avant-première ce livre !


Synopsis (en 3 phrases) :

Il suffira d'une seule minute d'inattention pour que le pire arrive ; Lisa perd son fils, fauché par une voiture. Avec son mari et sa fille, ils tenteront de se reconstruire loin de Paris. Et si des souvenirs vieux de quatre-vingts ans trouvés dans leur nouvelle maison, avaient le pouvoir d'aider Lisa à apaiser son chagrin.


Critique :

J'ai découvert Bruno Combes, un peu par hasard avec le livre "Seulement si tu en as envie" que j'avais choisi pour sa couverture pendant des vacances. Parce que franchement toutes les couvertures de ses livres sont juste magnifiques... et j'ai ensuite lu chacune des œuvres de cet auteur que j'apprécie tant !

Chacun de ses livres est rempli d'émotions, d'une grande beauté littéraire qu'il m'est difficile de décrire... il faut les lire pour comprendre tout simplement, et aussi des personnages tellement profonds qu'ils en deviennent presque réels. "La part des anges" ne déroge pas à tout cela. Je l'ai dévoré en deux soirées, et encore j'aurai pu le finir en une seule nuit, mais je me suis fait violence pour le savourer un peu plus longtemps. L'histoire de ces deux femmes au destin tragique, toutes deux nées à différentes époques et pourtant liées par la souffrance et le courage, cela m'a bouleversée. Lisa qui vient de perdre son fils dans un accident et Alice qui a vécu la dure réalité de la Seconde guerre mondiale... Entre elles, il y aura un partage de souvenirs et de secrets qui pousseront Lisa a se reconstruire. C'est juste une histoire magnifique !

Le sujet est pourtant rude, la perte d'un enfant, mais malgré cela, ce roman est un véritable message d'espoir. L'être humain peut vivre toutes sortes de choses horribles, dramatiques ou douloureuses, mais même si cela prend du temps, les blessures finissent toujours par cicatriser. Et comme toujours pour les livres de Bruno Combes, j'ai refermé celui-ci avec un petit pincement au cœur, simplement parce que je ne voulais pas quitter les personnages.

Alors évidemment, vous vous en doutez, c'est un coup de cœur pour moi et j'espère qu'il en sera de même pour vous.


«N'oublie jamais, non, n'oublie jamais la puissance de la vie et la force de l'espoir.»


Note : 5/5

©2019 by Cordonnier Audrey.
Proudly created with Wix.com