©2019 by Cordonnier Audrey.
Proudly created with Wix.com

  • Cordonnier Audrey

Diagnostic littéraire sur : La Roue du Temps (Tome 2)

Mis à jour : 19 nov 2019


«La Roue du Temps» (Tome 2) de Robert Jordan - Blog littéraire – Bibliothérapia

Ce second tome peut guérir les traumatisés de l'ordinaire, ceux qui ne veulent pas croire aux légendes !

Synopsis (en 3 phrases) : Durant l'aventure, le groupe de compagnons a été totalement disloqué. Ils connaîtront tous des péripéties avant d'atteindre enfin leur point de rendez-vous : Caemlyn. Mais c'est lorsqu'ils seront à nouveau réunis que le danger sera le plus redoutable.

Critique : J'avais été totalement conquise par la lecture du premier tome en juin dernier et c'est avec un immense plaisir que je me suis replongée dans l'aventure aux côtés de Rand, Mat, Perrin et les autres. Cependant, je dois avouer que j'ai trouvé quelques scènes, un peu longues et aussi un peu... disons... décousues. Dans le sens où mon imaginaire n'a pas réussi à totalement visualiser certains lieux de l'histoire. Comme par exemple, la Flétrissure, dont le décor reste assez flou pour moi. Alors, cela ne m'a pas empêché de comprendre l'intrigue évidemment, mais cela m'a ôté quelque peu le plaisir de m'immiscer totalement dans l'histoire. Fort heureusement, cela ne concerne qu'un petit quart du livre.

L'univers est toujours incroyablement développé, mais un peu moins enchanteur, ce tome est plus sombre que le précédent. Les pouvoirs du Ténébreux prennent plus d'espace, d'ampleur et cela se ressent aussi dans l'atmosphère du livre.

Les personnages sont toujours fascinants et j'ai apprécié leur évolution, surtout celle de Perrin, bien plus présent et important dans ce tome. On en apprend également plus sur Lan, le Champion mystérieux du groupe. Par contre, je me suis perdue dans sa relation avec Nynaeve, la Sage-Dame de Deux-rivières, puisqu'on passe d'une relation cordiale à des sentiments bien plus profonds sans trop savoir comment...

Sans trop en dévoiler, je peux juste dire que l'on peut remporter une bataille sans avoir pour autant gagner la guerre ! Évidemment, la quête de nos compagnons continue.

En bref, j'ai trouvé ce tome un peu moins captivant et un peu plus fade que le premier mais j'ai tout de même hâte de découvrir la suite. C'est aussi ça, la magie et l'emprise des romans fantastiques !

«La main de Rand se portait sans cesse sur le pommeau de son épée. Pourtant, il n'y avait sûrement rien, autour de lui, qu'il aurait pu combattre avec une lame.»

Note : 4/5