• Cordonnier Audrey

Diagnostic Littéraire sur : La vie secrète des écrivains


«La vie secrète des écrivains» de «Guillaume Musso - Blog littéraire – Bibliothérapia

Ce livre peut soigner les maladies de vengeance machiavélique et démesurée !

Synopsis (en 3 phrases) : Un écrivain célèbre, une jeune journaliste, une belle île méditerranéenne et un corps de femme retrouvé sur une de ses plages...

Leur lien ? Ils cachent tous un lourd secret.

Critique : Cela faisait quelques années que je n'avais pas lu un livre de Guillaume Musso. J'en avais pourtant dévoré beaucoup à une époque mais j'avais fini par me lasser de sa plume. Pourquoi ai-je eu envie de lire celui-ci ? Je dois avouer que je n'en sais trop rien, le titre plutôt intriguant sûrement ! Je me suis donc plongé dans cette lecture avec beaucoup de délectation et j'ai retrouvé la plume de l'auteur comme si elle était une vieille amie que je n'avais pas vu depuis longtemps. J'ai enchaîné furieusement les pages et les chapitres, l'intrigue m'ayant totalement liée aux personnages. Cela faisait un petit moment que je n'avais pas dévoré un livre en 24h. Puis est arrivé, le dénouement et surtout, la déception. La dernière scène, on en parle ? Pendant vingt ans, sérieusement ? Et la réaction de Mathilde ? J'avais lu que la fin de ce livre était diabolique et c'est bien le cas, mais trop pour moi. On dit que le mieux est l'ennemi du bien, je pense que le trop aussi...

Pour le coup, Guillaume Musso a abusé du sensationnel. Ce n'était franchement pas nécessaire tant l'histoire était bien ficelée et superbement bien construite, à la manière du film «Inception», un livre dans un livre... bref.

J'ai beaucoup apprécié l'analyse satirique sur la presse et les réseaux sociaux qui amplifient souvent plus la désinformation qu'ils n'informent réellement. Analyse que je partage avec l'auteur et que je trouve très juste.

Pour résumer, malgré une scène finale qui a terni mon plaisir, j'ai aimé re-découvrir l'univers et la plume de l'auteur.

«Ensuite, les organes de presse se recopiaient entre eux, déformant encore un peu plus les informations d'origine, puis tout ça passait à la grande moulinette des réseaux sociaux pour déboucher sur un gloubi-boulga aussi mensonger que vide de sens, n'ayant plus pour fonction que de générer des clics et des retweets.»

Note : 4/5

©2019 by Cordonnier Audrey.
Proudly created with Wix.com