• Cordonnier Audrey

Diagnostic littéraire sur : Quand nos souvenirs viendront danser

Mis à jour : 6 juin 2019


"Quand nos souvenirs viendront danser" de Virginie Grimaldi - Blog littéraire - Bibliothérapia

Ce livre peut guérir les traumatismes liés à la peur de vieillir et de perdre ses souvenirs.


Synopsis : Les habitants de l'impasse des Colibris se côtoient depuis plus de soixante ans. Ils étaient plutôt proches au départ, mais la vie et ses épreuves ont fait qu'ils se sont éloignés les uns des autres. Mais lorsqu'ils apprennent que le maire souhaite raser leur quartier pour y construire une école, ils s'allient. Rosalie, Joséphine, Marceline, Anatole, Gustave et Marius, six octogénaires intrépides, prêts à tout pour sauver leurs maisons et surtout leurs souvenirs. Tous les coups sont permis !

Critique : Une chose est sûre avec Virginie Grimaldi, je ne suis jamais déçue ! J'ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman que j'ai dévoré en une seule journée ! Au fil des pages de ce dernier ouvrage, je suis passée de l'allégresse à l'inquiétude, de la tendresse au chagrin, de l'espoir à l'étonnement... Bref, un véritable cocktail d'émotions ! L'histoire qui paraît plutôt simple, est captivante. C'est en cela que l'auteure prouve que sa plume est efficace ! Quant aux personnages... ils sont tous extrêmement attachants. Ils ont tous une personnalité bien distincte et j'ai pu me retrouver dans tous, comme s'ils étaient différentes facettes de moi. Par exemple, dans les réparties sarcastiques de Marceline, dans les rêves d'artiste de Rosalie ou encore dans les blagues cocasses de Gustave. À travers le récit de toutes ses vies, j'ai appris qu'il n'est jamais trop tard pour renouer des liens que ce soit avec sa famille ou ses ami(e)s. J'ai appris que le temps qui passe n'est pas une fatalité. Si notre existence était éternelle, elle n'aurait pas la même dimension. Ce qui est important, ce n'est pas la fin, mais tout le chemin parcouru avec son lot d'épreuves et ses moments de bonheur. Notre mémoire est le carnet de bord de notre vie et les souvenirs des compagnons de route. J'affectionne particulièrement ces livres qui nous poussent à l'introspection et qui nous apportent finalement, bien plus qu'un bon moment de lecture.

«J'ai toujours cette part de moi qui ne peut s'empêcher de se préparer au pire, comme si cela pourrait atténuer son impact quand il viendrait se fracasser dans ma vie. Mais au fil des ans, des décennies, ma pensée s'est nuancée. J'ai appris que, parfois, souvent, le bonheur est l'antichambre du bonheur. Surtout, j'ai appris que l'inverse était vrai : le bien attend, tapi, que tout aille mal pour nous surprendre.»

Note : 5/5

©2019 by Cordonnier Audrey.
Proudly created with Wix.com